SENTINELLES

Il faut d'abord imaginer la carte des Etats-Unis recouverte d'un drap blanc, comme s'il s'agissait d'un récent assassinat. Remarquez bien les endroits où le sang imprègne le tissu, il coule de droite à gauche, les premières taches signalent les ports esclavagistes de l'Est et du Sud. Ne vous attardez pas sur les sites des batailles de la guerre de Sécession, car ce sont là des souffrances infligées par nous-mêmes à cause d'un mélange de nécessité et de gloriole. Remarquez maintenant que tout le reste de notre linceul est maculé du sang de plus de deux cents cultures indiennes que nous avons virtuellement détruites, entre le Massachusetts et la Californie. JIM HARISSON

COLLAGE DIGITAL -  PRINTS ON NEPALESE PAPER 25X25 CM

SOLEIL NOIR

HININ (les non-humains)

Tout au Japon est une question de Wa - l'idéal de l'harmonie sociale. Chacun doit jouer le rôle qui lui est attribué sur l'immense scène qu'est le Japon.

Tout le monde est à la fois acteur et spectateur. Cela demande de bien réciter son texte au bon moment et de la bonne manière.


 "Dans l’orthodoxie chrétienne, qui va s’élaborer peu à peu, l’existence des anges devenus démons permet de trouver une réponse appropriée à la question du gouvernement critiquable et défectueux de l’univers visible sans abandonner le monothéisme originaire qui maintient l’idée d’un seul dieu totalement bon. Ni sa puissance ni sa bonté ne sont affectées par ses opposants. (....) La déchéance des anges reprend le même schéma dynamique que la déchéance des dieux anciens du polythéisme. La Bible utilise ce principe de déchéance en l’appliquant au genre humain : expulsion de l’Eden, destruction diluvienne de l’humanité. Les dieux du paganisme font de même en détruisant les générations humaines qui tournent mal, depuis les hommes de l’âge d’or jusqu’à ceux de l’âge de fer". L'invention du mythe des « anges rebelles

CLAUDE GILBERT DUBOIS