2017/18 / GHOSTS / the western promises (I'm afraid of Americans)

«Les rêves sont la littérature du sommeil. Même les plus étranges composent avec des souvenirs. Le meilleur d'un rêve s'évapore le matin. Il reste le sentiment d'un volume, le fantôme d'une péripétie, le souvenir d'un souvenir, l'ombre d'une ombre. »

Le Mystère laïc - Jean Cocteau

En esquisser les contours, cette empreinte indélébile du rêve étoilé...

Fantôme, du grec phantasma, de ces humeurs sombres qui hantent les limbes de nos sociétés vieillies, des spasmes au déploiement insondable d’avant la mue, ou l’Apocalypse...le reflet en sursaut d’un golden dream déliquescent, un rappel en écho à cette conscience sombre et puissante des racines. Une temporalité qui s’affole, poussée hors la nécessaire gestation du vivant.... Etas-Unis, 2017, sidération provoquée par un scénario inédit mettant en scène l’arrivée aux plus hautes fonctions du milliardaire animateur, l’élection de Donald Trump provoque un séisme mondial. Comme le ferait une glaciation soudaine, ce temps pétrifié tend à convoquer des séquences mémorielles, l'envie de revenir vers ce qui fait écho en nous dans cet imaginaire américain, en esquisser les contours, cette empreinte indélébile du rêve étoilé...Un temps particulier que celui qui voit ressurgir les démons, peut être avec l’espoir de leur donner un visage - nommer, identifier, et conjurer...Mais c’est avant tout la matière d’un rêve, l’or d’un soleil couchant sur Monument Valley, les parcelles de pellicule où scintillent encore les sourires parfaits de nos idoles, c'est le suspense d’un thriller, la zone d’ombre de tous les fantasmes, pègre d’hier, trader du jour ou serial ... FLORENCE AUSSENARD


AN AMERICAN PRAYER

HUILES SUR BOIS - 40X40 CM

THE RUSHMORE

D’abord membre du Parti Communiste, Rushmore finira par témoigner à charge lors des procès Mac Carthy. Après le Daily Worker, il devient rédacteur en chef journal CONFIDENTIAL, gazette Hollywoodienne à l’affut des potins, faits divers et turpitudes du milieu. Des faits divers à l’image de sa mort, tragique heure de gloire, un épisode sanglant ou Howard abat sa femme Frances de plusieurs balles avant de retourner l’arme contre lui, dans l’habitacle d’un taxi...

At first member of the Communist Party, Rushmore will finally testify in the Mac Carthy trials. After working for the Daily Worker, he became editor-in-chief of the journal CONFIDENTIAL, a gazette on the lookout for gossips and turpitudes of Hollywood. Stories at the image of his death, his tragic hour of glory, a bloody episode where Howard shoots his wife Frances in a taxi before returning the weapon against him…


Vie et Mort de Howard Rushmore - diptyque

 

La nation américaine naît d'abord dans l'imaginaire

"L'Amérique et l'américanité sont faites de spectres, de fantômes, multiples, et évanescents. L'Amérique est un continent hanté plus que tous les autres. Scruter les soubassements, les caves de l'Amérique, lieux laissés dans l'ombre, dans la nuit de l'inconscient, propices aux revenants... Cryptes anonymes hantées par les millions d'autochtones morts aux mains du conquistador, de l'adventurer, les pionniers blancs. (...) Le premier mythe de l'Amérique naît en référence et par opposition géographique et temporelle à l'Ancien Monde, il se crée précisément en négation d'une quelconque antériorité, autochthonie... L'Amérique découverte ne l'est que grâce à un regard. Regard du conquistador blanc qui arrache le continent à son inexistence, à son chaos confusionnel... La nation américaine, contrairement aux autres nations d'Europe tablant sur une histoire, un passé souvent millénaire commun, naît d'abord dans l'imaginaire. 

Les Fantomes de l'Amérique" HEINZ WEINMANN

America and America are made of ghosts, ghosts, multiple, and evanescent.America is a haunted continent more than any other. Scrutinizing the foundations, the wineries of America, places left in the shadows, in the night of the unconscious, conducive to ghosts ... These anonymous crypts haunted by the millions of native people who died in the hands of the conquistador, the adventurer, the white pioneers. The first myth of America, of Americanness, is its novelty. It is born in reference and geographical and temporal opposition to the Old World, It is created precisely in negation, in denial of any anteriority, autochthony ... America discovered is only thanks to a look. Look of the white conquistador who tears the continent to its inexistence, to its confusion ... The American nation, unlike the other nations of Europe relying on a history, a past often common millennium, is born first in the imagination.

"THE GHOSTS OF AMERICA" - HEINZ WEINMANN


PEINTURES sélection

PHOTO BOOTH / a look of love

L’Amérique de l’après guerre est joyeuse, le photobooth, photomaton inventé par Josepho en 1925 à New York, est déjà populaire. Il permet d’immortaliser la grâce d’un moment à deux dans l’intimité fabriquée de la boite à images. LOOK OF LOVE, regards d'amour, portraits

After war America is in a cheerful mood. The photobooth a machine invented by Josepho in 1925, is already popular. It allows the immortalization of a special moment of grace in the artificial intimacy created by the image box...Look of love, a vintage array of US unique pluralism


LOOK OF LOVE / série - 40x30 cm