GHOSTS OF AMERICA drawings and mixed media

LE LOUP DE MANHATTAN - 30x42 cm
LE LOUP DE MANHATTAN - 30x42 cm

TOM WOLFE + 14 mai 2018

 «Certaines choses seront toujours les mêmes. Penche ton oreille sur la terre et écoute. La voix de l'eau de la forêt dans la nuit, le rire d'une femme dans l'obscurité, le crissant propre et dur du gravier ratissé, le point cliquetant du zénith sur les prairies chaudes, la texture délicate des voix d'enfants dans l'air clair - ces choses ne changeront jamais . Le scintillement du soleil sur l'eau durcie, la gloire des étoiles, l'innocence du matin, l'odeur de la mer dans les ports, le flou de plumes et de suie des jeunes rameaux, et quelque chose qui va et vient et ne peut jamais être capturé, ces choses seront toujours les mêmes. (...) . Mais sous la chaussée tremblant comme un pouls, sous les bâtiments tremblant comme un cri, sous le sabot de la bête par dessus les os cassés des villes, il y aura quelque chose qui pousse comme une fleur, quelque chose qui éclate de la terre encore, à jamais impérissable, fidèle, revenant toujours à la vie comme Avril. "


PORTRAITS

graphite et gesso sur canson - 30X42 CM

COLOR PURPLE

L'histoire des Noirs en Amérique, c'est l'histoire de l'Amérique. Et ce n'est pas une belle histoire. L'homme blanc tire sa haine de la terreur, une terreur sans fond ni nom qui se focalise sur le Noir comme figure d'effroi, sur une entité qui n'existe que dans son esprit. Ceux qui refusent de regarder la réalité - Appellent leur propre destruction - Tout simplement. Celui qui chaque jour est obligé d'arracher par fragments sa personnalité, son individualité, aux flammes dévorantes de la cruauté humaine sait, s'il survit à cette épreuve, et même s'il n'y survit pas, quelque chose quant à lui-même et quant à la vie, qu'aucune école sur terre et qu'aucune église non plus ne saurait enseigner. JAMES BALDWIN

UNDERWORLD

Les flics sont vulnérables parce qu'ils ne sont pas assez payés. En plus, ils voient les politiciens et les juges étouffer des affaires sur lesquelles ils ont passé, eux, de nombreuses heures de travail. Dans ces conditions, ils comprennent vite, les flics. Tout le monde émarge à la Mafia, alors, ils font comme les autres. VINCENT TERESA ma vie dans la maffia

DRAWINGS & mixed medias

Ni la prise de conscience de l'intérieur, ni la prise de distance de l'extérieur n'ont apporté de réponse simple et satisfaisante. L'Amérique doit se résigner à une multiplicité d'images et de tensions internes qui, toutes, la définissent imparfaitement. Le mythe de l'homme de la nature, bon sauvage, fermier, chasseur, cow-boy, enfant ou même simple d'esprit, n'est sans doute pas mort, mais il est en train de s'y substituer un homme de la culture qui accepte le pluralisme américain.

SENTINELLES

Mixed media sur papier népalais 25 x25 cm

Il faut d'abord imaginer la carte des Etats-Unis recouverte d'un drap blanc, comme s'il s'agissait d'un récent assassinat. Remarquez bien les endroits où le sang imprègne le tissu, il coule de droite à gauche, les premières taches signalent les ports esclavagistes de l'Est et du Sud. Ne vous attardez pas sur les sites des batailles de la guerre de Sécession, car ce sont là des souffrances infligées par nous-mêmes à cause d'un mélange de nécessité et de gloriole. Remarquez maintenant que tout le reste de notre linceul est maculé du sang de plus de deux cents cultures indiennes que nous avons virtuellement détruites, entre le Massachusetts et la Californie. JIM HARISSON